Araignées de mer pêchées en direct à Noirmoutier avec Noël

De la mer à mon assiette

0 commentaire

La semaine dernière, j’ai eu la chance de partir pendant 2 jours à Noirmoutier, grâce à PAVILLON FRANCE et France Filière Pêche, pour découvrir les métiers de la mer mais aussi le circuit que fait notre poisson de la pêche jusqu’à notre assiette. C’est dans le cadre de la Mer XXL, que nous avons été invités, mes acolytes (Sandrine, Anne-Sophie, Anne et Sylvie) et moi à cette immersion dans l’univers de la pêche française.

La Mer XXL 2019

La Mer XXL, kézako ? La première exposition entièrement dédiée à la mer. Retenez bien cette date, elle sera visible du 29 juin au 10 juillet à Nantes. Comme nous avons pu le faire lors de nos deux jours à Noirmoutier, la Mer XXL vous invite à une immersion dans l’univers de la pêche française. Vous y découvrirez les différents métiers de la filière, mais aussi les techniques de pêche, tous les produits et les richesses de cet univers.

Le message clé de cette exposition est aussi de comprendre la collaboration entre scientifiques et pêcheurs. Collaboration essentielle pour la durabilité de la pêche, et la survie des écosystèmes marins. En effet, pour les préserver, il faut savoir comment ils fonctionnent pour pouvoir ensuite adapter l’activité de pêche. Grâce à la réalité augmentée et des animations ludiques, petits et grands pourront tour à tour s’improviser pêcheur ou scientifique afin de comprendre les enjeux d’une pêche durable.

Et petit plus non négligeable pour la gourmande que je suis : le Fish Truck PAVILLON FRANCE sera aussi de la partie pour vous régaler de produits de la mer à travers une cuisine tendance 😉

Il est temps maintenant de vous raconter mon petit voyage à moi à Noirmoutier, à travers les hommes et métiers que nous avons découvert pendant ces deux jours d’immersion aux portes de la mer.

Un voyage en mer avec Noël

A peine arrivées à Noirmoutier, nous entrons dans le vif du sujet, en nous rendant au port, où nous attendent Noël et son bateau l’Amandine. Noël a d’ailleurs eu de nombreux bateaux pendant sa carrière de pêcheur, tous on un nom qui a ont un rapport avec sa famille comme : le Belle Aventure (pour sa femme Béa), le Marine et le Davidou (pour ses enfants Marine et David) et enfin Amandine (pour sa petite-fille).

Pendant 2h, nous voici baladées au grè des vagues de l’océan (tantôt en forme, tantôt brassées), nous découvrons avec Noël 2 techniques de pêche : à la ligne (pour les poissons) et aux casiers (pour les crustacés types crabes, araignées ou homard). Avec lui, nous apprenons aussi le vocabulaire marin où les poids sont des gueuzes et les flotteurs des boutiques. Cet ancien Titi parisien, comme il se décrit lui-même a découvert le monde de la pêche à l’adolescence en regardant un reportage. Le lendemain il partait s’inscrire pour devenir pêcheur. Une vocation, qui fait comprendre la passion avec laquelle il parle de son métier, et pourquoi ces 2h à bord de son bateau sont passées si vite !

L’heure de la criée avec Christian

Après un diner et une (courte) nuit à l’hôtel, nous nous rendons au petit matin à la criée avec Christian. Il travaille pour l’OPPAN (l’organisation de producteurs des pêcheurs artisans de l’ile de noirmoutier), c’est cette association qui doit notamment gérer les sous-quotas (quotas définis par l’UE à répartir entre les pécheurs), les plans de gestion des espèces sensibles, ou encore l’application de la réglementation français et européenne.

L’autre mission de l’OPPAN est que, regroupés en Coopérative (OPPAN MAREE), Christian et son équipe sont les principaux acheteurs à la criée où nous nous rendons (l’Herbaudière). La criée, quant à elle, porte aujourd’hui bien mal son nom, c’est plutôt la discrétion qui prime pour enchérir sur le prix du poisson. Les mains enfouies dans leurs vestes, les acquéreurs actionnent ou non leur bouton pour répartir avec la pêche du jour. Parmi les principales espèces que nous retrouvons sur les bacs de glace se trouvent des soles, du bar, des congres, quelques homards et beaucoup d’araignées de mer. La criée de l’Herbaudière, est l’une des dernières où le mareyage est fait sur place.

Mareyage : consistant à acheter du poisson en gros sur les côtes, à les apprêter (tri, élimination des viscères ou des têtes, découpe des filets…), les conditionner, les transporter et à les revendre à un grossiste ou à un commerçant de détail (poissonnier, restaurateur, grande surface…)

Wikipédia

L’or blanc de Noirmoutier avec Joël

Pour clôturer ce voyage, quoi de mieux que de trouver un aliment qui va à coup sûr sublimer le poisson ? J’ai nommé l’or blanc de Noirmoutier : la fleur de sel. C’est cette fois en compagnie de Joël et d’Anita que nous visitons les marais salants de Noirmoutier et ces couleurs sublimes. Entre les étiers et les oeillets de son marais hérité de son grand’père, Joël nous guide et nous explique le processus de fabrication du sel. Il nous autorisera même à descendre sur sa parcelle et voir au plus près ce magnifique travail de l’eau et du soleil. Les couleurs du marais salant sont sublimes, le saunier ( ou le paludier si l’on va plus au sud), nous fait découvrir ses outils qui n’ont pas changé depuis des siècles (dans la forme en tout cas), et les mains délicates d’Anita, chargée de cueillir la fleur (de sel) !

mer xxl assiette de poisson frais

Après un déjeuner (de poisson évidemment) rapide, mes camarades auront la chance de visiter un chantier de charpentes marines, mais je dois malheureusement rentrer plus tôt, pour retrouver mon petit bout 😉 C’était encore une magnifique expérience réalisée grâce au blog, et donc grâce à vous ! Je remercie également Cécile et l’équipe de PAVILLON FRANCE, mais aussi Giulia et Mathilde pour l’organisation !

Je vous donne rendez-vous bientôt, pour vous partager d’autres découvertes gourmandes, en attendant, comme les vacances approchent, n’hésitez pas à aller faire un tour sur l’onglet Voyages du blog pour avoir des idées de séjour sympa en France ou à l’étranger 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*