Armand Arnal fait son cinéma avec Nespresso

La semaine dernière, le lendemain de l’ouverture du Festival du Cannes, j’atterrissais à Nice pour mon tout premier festival et l’événement phare que Nespresso organise depuis 3 ans : Les Chefs font leur cinéma. Trois chefs, durant six soirs, créent un menu inspiré d’un film qui a marqué leur histoire, et celle de Cannes

A peine arrivée, et ma valise déposée à l’hôtel, je suis plongée dans l’effervescence de Cannes et la place que prend la cuisine chez Nespresso. En effet, sur leur plage aménagée, j’ai pu déguster un délicieux déjeuner

Direction ensuite la salle de projection de Miramar, afin de découvrir en avant-première le film Victoria, une joyeuse comédie de Justine Triet mettant en scène Virginie Efira et Vincent Lacoste. N’étant pas critique cinéma, je m’abstiendrais ici de faire un long article sur ce film, sachez que j’ai passé un bon moment, que je n’ai pas vu le temps passé et que j’ai trouvé les acteurs touchants 🙂

Après cette pause cinématographie, mon binôme blogueur cinéma Mehdi de Cinématraque et moi, nous rendons à nouveau sur la plage Nespresso pour allez interviewer le chef Armand Arnal et essayer d’en savoir un peu plus sur le diner de chef qui nous attend le soir-même.

Nous savions qu’il avait choisi de créer un diner autour du film Underground d’Emir Kusturica, en lui demandant pour ce film, il nous explique que pour lui ça a toujours été un rêve de gosse que d’avoir un orchestre qui le suivrait partout le temps d’une journée (et hop premier indice sur ce qui allait se passer pendant la soirée) et qu’il avait été époustouflé par la sensibilité du film qui l’a véritablement marqué.

Il a donc choisi d’axer son travail sur la scène du repas de mariage, c’est vraiment l’ambiance festive du film qui l’a inspiré, il a voulu retranscrire dans la vraie vie ce grand repas à partager, tout en gardant les valeurs qui font sa cuisine : une cuisine du vivant, mettant à l’honneur le végétal, où ce dernier est seulement sublimé par les protéines (et non l’inverse comme c’est souvent le cas).

Retour à l’hôtel pour mettre nos habits de lumière, et après la remise des prix du concours Talents by Nespresso, c’était parti pour un de meilleurs diners auquel j’ai pu assister. Outre mes compagnons de soirée qui se sont révélés d’excellente compagnie (entre autre, le chef des Bacchanales Christophe Dufau, sa femme, Sylvestre Wahid chef du Thoumieux, la femme d’Armand Arnal, Esterelle ou encore Tomer Sisley),  le repas était excellent du début à la fin, entre les salades à partager, le veau croustillant à souhait et le gâteau de mariage version vacherin le tout accompagné par un orchestre de musique tzigane présent à chaque présentation de plat, j’ai vécu une parenthèse enchantée hors du temps.

armand arnal nespresso cannes marineiscookingchefs font leur cinema nespresso cannes armand arnal marineiscookingsylvetre wahid armand arnal marineiscookingarmand armal nespresso marineiscooking
3 dernières photos by Emmanuelle Nguyen Ngoc

4 réflexions sur “Armand Arnal fait son cinéma avec Nespresso

  1. Royal Chill dit :

    Ohlala ça fait rêver ! J’en sors tout juste, c’était hier soir pour moi avec Cédric Béchade et c’était succulissime, j’ai passé une super soirée aussi ! J’aurais beaucoup aimé tester ce repas ! A une prochaine fois peut-être 🙂
    Cécile

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s